Comment décrypter les modèles au crochet ?

La lecture d'un modèle est parfois délicate pour le néophyte, tant à cause des abréviations utilisées que des schémas qui pourraient presque apparaître comme "cryptés" à qui n'en a pas l'habitude. 

En réalité la lecture d'un modèle est très simple et nous allons tenter dans ce tuto de vous apporter les outils pour que celle-ci n'ait plus aucun secret pour vous. Vous pourrez décoder de manière naturelle et automatique les nombreuses abréviations ou symboles utilisés. C'est aussi une excellente manière d'apprendre avec un exercice pratique. 

Les modèles au crochet. 

Prenons l'exemple du modèle "Carmen". Si vous cliquez sur le lien "Imprimer", vous pourrez accéder aux explications détaillées, ainsi qu'aux schémas nécessaires pour le réaliser. Que vous ayez fait une commande sur notre site avec ce kit dans votre panier, avec un autre modèle ou que vous ayez simplement imprimé les explications, il est conseillé de vous placer devant votre écran avec votre crochet et votre laine et de débuter votre ouvrage avec l'article devant les yeux. 

Voici par exemple l'introdution :

Monter une chaînette de 6 ml avec le crochet 4,5 en Brushed Alpaca Silk et joindre en rond avec 1 mc dans la 1ère ml. Continuer en allers et retours en suivant le diagramme A.1. PENSER À BIEN CONSERVER LA MÊME TENSION QUE POUR L'ÉCHANTILLON! Quand A.1 est fait, répéter les rangs de A.X (= 4 rangs) avec les augmentations (c'est-à-dire que tous les 2 rangs, on augmente 2 groupes de 5 DB en largeur). 

Définition des abréviations (la liste complète des abréviations et leurs définition est dispo ici)  : 


m : Une maille. 

r : Un rang. 

ml : Maille en l'air, maille libre ou maille chaînette c'est la même chose. Il s'agit de la maille qu'on utilise souvent pour commencer un ouvrage. Ce sont les mailles qui constituent une chaînette, qui est bien souvent la première chose qu'on apprend à faire au crochet. Comme une vidéo est souvent plus efficace que 3 tonnes de texte, celle qui va suivre vous aidera certainement si vous ne savez pas réaliser cette maille. Le premier noeud est le noeud coulant, puis les mains réalisent la maille libre :

 

 

mc : La maille coulée. Attention on a parfois tendance à confondre mc avec "maille chainette" au début ! Ce n'est pas une maille chainette ;).

Cette maille est souvent utilisée pour accrocher ensemble différentes parties d'un ouvrage, pour fermer une chaînette en attrapant la première maille, puis en faisant un jeté et en passant le crochet dans les deux boucles pour refermer. Cette technique permet de faire une multitude de motifs avec des chainettes simples. On peut par exemple faire une chaînette, la refermer pour obtenir un cercle, puis se servir du cercle comme support pour faire courrir tout autour une chainette qu'on referme à intervalle réguliers sur ce support pour faire les pétales d'une fleur. En fait tout est possible, la seule limite étant l'imagination :).

Voici une vidéo qui montre très bien comment réaliser une maille coulée : 

 

 Dans cette vidéo, les mailles coulées sont faites avec les mailles précédentes, mais vous pouvez très bien aller chercher une maille beaucoup plus lointaine. 

B : Une  bride

DB : Une double  bride. 

TB ou Triple B : Triple bride. 

Quelques vidéos d'aide pour la réalisation de brides, doubles brides et triples brides.

 

Ainsi, la phrase d'introduction du modèle (en italique au dessus) doit se lire de la manière suivante : 

Monter une chaînette de 6 mailles libres avec le crochet 4,5 (oui, c'est bien la taille du crochet) en Brushed Alpaca Silk et joindre en rond avec 1 maille coulée dans la 1ère maille libre. Continuer en allers et retours en suivant le diagramme A.1. PENSER À BIEN CONSERVER LA MÊME TENSION QUE POUR L'ÉCHANTILLON! Quand A.1 est fait, répéter les rangs de A.X (= 4 rangs) avec les augmentations (c'est-à-dire que tous les 2 rangs, on augmente 2 groupes de 5 doubles brides en largeur). 

Respecter la tension du fil est ici noté en majuscule, mais c'est de toute façon assez important en rêgle générale de s'appliquer sur la tension du fil pour la régularité (comme lors de la réalisation de l'échantillon).

Les A.1 et A.X dans le texte désignent des "motifs", des séries de types de mailles qui permettent d'aboutir à un motif qu'on répète.

On voit bien dans l'image ci dessous (qui correspond à l'image que vous trouverez dans les explications détaillées du modèle carmen) que le motif A.X est constitué de 4 rangs et qu'il est composé des différents motifs A.3, A.5, etc, qui sont eux-mêmes, des combinaisons de type de mailles comme selon indiqué dans le diagramme :  

Diagramme du modèle d'exemple carmen

Diagramme  des motifs de maille utilisé dans le modèle carmen au crochet

Continuer ainsi jusqu'à ce que l'ouvrage mesure environ 70 cm le long du milieu – ajuster après le 3ème rang de A.X, puis faire la bordure.

BORDURE:

Crocheter A.2, A.3 jusqu'à ce qu'il reste 2 groupes de doubles brides avant l'arceau du milieu, crocheter A.4, crocheter ensuite A.3 jusqu'à ce qu'il reste 1 groupe de doubles brides du rang précédent, terminer par A.5. Arrêter à la fin de ce rang. L'ouvrage mesure environ 75 cm de hauteur, au milieu du châle.

Quelques vidéos supplémentaires qui pourraient vous êtres utiles : La première vous montre comment crocheter DANS et AUTOUR des mailles, et la seconde montre comment réaliser des ronds de mailles en l'air (ml) .    

 


Vous verrez qu'au bout d'un certain temps vous préférerez les modèles avec les abréviations, sinon les répétitions finissent par être lourdes et pompeuses à la lecture. 

L'idéal pour bien comprendre est toujours de s'y atteler, de prendre son crochet et d'essayer, mailles après mailles, rangs après rangs tout deviendra clair. Si vous rencontrez des difficultés, mespelotes.com est là ! N'hésitez pas à nous envoyer un petit mail sur contact@mespelotes.com avec comme sujet "Aide sur modèle", nous nous ferons un plaisir de vous aiguiller :)

 

 

Copyright © 2016 Mespelotes.com